Ami, amies, je ne pars pas, je continue, je retrouve la troupe qui m'a fait naître une seconde fois. Je retrouve l'îlot et ses bords d'eau bleue, d'encre indélébile.
Je ne pars pas, un départ suggère des « au revoir  » qui n'ont jamais eu lieu, tout à plus «à demain». Ma destinée perso se conjugue désormais en deux routes parallèles avec « la familia » la bien nommée Zebda.
Quel départ? Quelles retrouvailles ? On a quitté que les planches, c'est elles qu'on retrouve aujourd'hui. En vérité une armature de fer nous garde scellés à la vie à la mort car n'oubliez jamais que Zebda est né avant le groupe Zebda et lui survivra dans ce qu'est l'essentiel de nos vies, le goût des mots, des autres et de la lutte, celui du message à construire et de l'énergie à transmettre, en tous cas du sens comme un carburant maléfique ... allez vroom !

Voir le site de magyd     Voir le site de Zebda